« Black Riders », les blousons de cuir sont encore à la mode.

Voilà un moment que je ne vous avais pas parlé de bouquins. Et pourtant, je continue de lire comme si ma vie en dépendait. Peut-être n’avais-je pas encore trouvé la perle suffisamment rare que pour en faire un article… et bien c’est chose faite, à présent. Je viens de terminer le premier tome de Black Riders, et attachez vos ceintures car ça risque de décoiffer un max…

Bon, j’arrête avec les jeux de mots embarrassants, c’est promis. C. J. Ronnie est l’auteure de cette magnifique histoire, toute en blousons noirs et en émotions fortes. Passionnée de lecture depuis son plus jeune âge, elle adore se plonger dans des univers hétéroclites, tels que le thriller, les univers alternatifs et la romance. C’est en tout cas ce qui est précisé au deuxième de couverture. C’est son mari qui lui lancera le défi de créer ses propres histoires. On remerciera son homme d’avoir eu le cran de la bousculer un peu !

Le tome 2 de « Black Riders » est désormais disponible en librairie !

C’est en participant à un concours sur la plateforme Fyctia qu’elle rencontrera son premier succès avec ce récit. Black Riders, c’est l’histoire d’Hayley, Brandon, Jace et Beverly. Quatre protagonistes… vous imaginez bien que tout ne tiendra pas en un seul tome. Mais nous parlerons de ce détail plus tard.

Pour ce premier opus, l’histoire se concentre sur Hayley, qui décide de quitter New York pour faire ses études en Californie, avec son meilleur ami Brandon. Ils sont tous les deux si proches que beaucoup se méprennent sur la nature de leur relation. Mais leur proximité parfois troublante est due à un lourd secret qu’ils partagent depuis longtemps. Ensemble, ils essaient de faire table rase du passé en changeant d’Etat, mais rien ne dit que ce sera suffisant…

Hayley entame des études d’assistante sociale, pour aider les enfants dans le besoin. Le destin décide alors de la mettre à l’épreuve. Elle rencontre Jace, motard mystérieux et ténébreux, qui fait partie d’un club de bikers auquel sa nouvelle amie, Beverly, semble étrangement liée. Le passé d’Hayley va rapidement la rattraper, mais je ne vais pas vous spoiler davantage. Ce sera à vous d’en juger en parcourant les pages !

Vous le savez, j’aime les romans quelque peu dégoulinants d’amour. Mais ce que j’aime surtout dans ces histoires, c’est le fond. Un secret, des sujets un peu touchy mais tout à fait réalistes, des choses qui arrivent tous les jours et qui ont le pouvoir de détruire les plus faibles, si on ne réagit pas. Ces histoires ont le pouvoir de conscientiser les foules sur des sujets du quotidiens dont on ignore parfois l’existence, ou simplement, sur lesquels on préfère fermer les yeux parce que c’est trop difficile d’en parler.

Black Riders nous parle d’abus, de confiance, de violences conjugales et familiales, de crises d’angoisses et d’anxiété. C’est sans doute pour ça que ce roman me parle, parce que je peux me sentir proche d’Hayley d’une certaine manière.

Et puis, bon, comment résister au charme certain de ces types à moto ? Il vous suffit de regarder Sons of Anarchy pour savoir de quoi je parle.

Le tome 2 est d’hors et déjà sorti et attend d’être lu bien sagement dans ma bibliothèque. Visiblement, cet opus sera davantage consacré à l’histoire de Brandon, mais je ne vous en dit pas plus pour l’instant (surtout parce que je n’en sais pas grand chose encore !).

Bonne lecture à vous, et gardez la banane !

Publié par bananasbooks95

Fan de lecture et de musique, je me livre corps et âme à la création de mon blog de critique littéraire sur mes lectures préférées !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :