Une histoire d’amour à l’envers avec « Roomies », par Christina Lauren

Je dois avoir un truc pour les romans écrits à quatre mains en ce moment ! Après l’histoire d’Ash et Sky, je me suis plongée dans celle d’Holland et Calvin, qui n’en est pas moins atypique. Ce roman a été écrit par Christina Lauren. Derrière ce pseudo se cache deux femmes merveilleuses qui nous ont déjà offert pas mal d’oeuvres littéraires (Love & Other Words est toujours dans ma PAL au fait !). J’avais hâte de découvrir leur plumes et il m’a semblé normal de commencer en douceur, avec cette histoire toute mignonne qui m’a donné du baume au cœur.

Holland me ressemble beaucoup et c’est sans doute pour ça que j’ai aimé ce roman. Elle est indécise, elle ne sait pas qui elle est ni ce qu’elle veut faire de sa vie : elle me fait penser à moi il y a trois ans, avant que je ne trouve ma voie dans l’écriture et dans la musique. Nous partageons toutes les deux les mêmes passions, et je sais de quoi je parle : j’ai eu, moi aussi, un gros coup de cœur pour un musicien, pendant mon adolescence, et bien que mon histoire ne se soit pas aussi bien terminée que celle d’Holland, je ne regrette rien. Le danger, avec les musiciens (ou en tout cas, c’est quelque chose que j’ai pu remarqué au fil des années) est qu’ils peuvent se montrer très narcissiques, et il est donc très compliqué de les aimer avec une confiance aveugle. Il est difficile, avec eux, de se sentir complètement mise en lumière, de se sentir valorisée, car leur passion surplombe parfois tout le reste (ce qui peut se comprendre). Ce n’est pas fait pour tout le monde, et ce n’était clairement pas fait pour moi.

Mais Calvin demeure l’exception qui confirme la règle : il est clairement passionné par ce qu’il fait, ce qu’il crée, et cela se ressent dans les descriptions que fait Holland de sa façon de jouer. J’avais presque l’impression de le voir et de l’entendre, de mes propres yeux et de mes propres oreilles. C’est pour moi un élément important dans un roman qui parle de musique, car il est difficile de décrire quelque chose d’aussi subjectif sur le blanc d’une page. J’ai lu des romans qui parlent de musiciens, mais je ne les entendais jamais. Ce n’était pas le cas avec Calvin.

Au-delà de ces sujets qui me touchent personnellement, le seul point négatif que je pourrais reprocher à Roomies est que je n’ai pas vraiment ressenti de passion évidente entre les deux personnages. Certes, ils s’entendent bien et sont ultra-compatibles, c’est indéniable, mais mis à part les quelques sujets de discordes que l’on voit passer çà et là, il n’y a pas de réel combat pour leur amour. Tout part d’un arrangement à l’amiable, qui ne concerne pas vraiment leurs sentiments respectifs, et c’est là que réside toute l’originalité de leur histoire. Ils ont tout fait à l’envers ! Le mariage d’abord, les sentiments ensuite. Un peu comme un mariage arrangé qui finit bien. Et même si le fait qu’ils soient faits l’un pour l’autre est évident, je n’ai pourtant pas ressenti l’urgence, ni de véritables enjeux par rapport à leurs sentiments. Il manquait un petit plus qui m’aurait fait tombé amoureuse de ce duo, comme ce fut le cas avec d’autres romans.

Néanmoins, j’ai passé un très bon moment ! L’écriture est fluide et se laisse facilement lire, je l’ai terminé assez vite. On ne ressent pas vraiment l’écriture à quatre mains et ce n’est pas plus mal ! Les deux auteures forment un parfait duo !

L’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ? Dites-moi tout en commentaire !

Bonne lecture, et gardez la banane !

Publié par bananasbooks95

Fan de lecture et de musique, je me livre corps et âme à la création de mon blog de critique littéraire sur mes lectures préférées !

2 commentaires sur « Une histoire d’amour à l’envers avec « Roomies », par Christina Lauren »

Répondre à Audrey Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :