« Si demain n’existe pas », le syndrome du survivant par Jennifer L. Armentrout

Je suis tombée sur ce livre un peu par hasard avant de me rendre compte que plusieurs personnes sur mon feed l’avaient déjà lu. La curiosité l’emportant, je l’ai ajouté à ma PAL, l’ait un peu mis de côté puis je me suis dit qu’il serait temps que je le lise. Je ne suis plus habituée aux romances simples, aux histoires de vie sans que le fantasme ne prenne le dessus comme en new romance. Et je dois dire que c’est ce récit qui m’a réconcilié avec ce genre d’histoire ! Une chose est sûre, Jennifer L. Armentrout sait raconter.

De quoi ça parle ? Voici le résumé :

 » Que feriez-vous si demain n’existait pas ? L’avenir de Lena Wise semblait tout tracé. Pour que son année de terminale soit parfaite, elle n’avait rien laissé au hasard. Au programme : accumuler un max de souvenirs avec ses copines, avoir un dossier béton pour obtenir l’université de son choix, et peut-être même avouer ses sentiments à son ami d’enfance, Sébastian. Mais un simple choix, à un unique instant, peut tout bouleverser.
Désormais, rien ne sera plus comme avant. Comment Lena pourrait-elle penser à des lendemains meilleurs alors qu’elle ne cesse de rejouer son passé, alors que Sébastian ne lui pardonnera sans doute jamais ce qui est arrivé… ce qu’elle a laissé arriver ? »

Quand j’ai lu ces quelques lignes, je ne m’attendais pas à plonger dans une telle histoire, le genre qui vous brise le cœur en mille morceaux. Et pourtant, l’idée de base est tellement simple. C’est d’une efficacité sans pareille. L’histoire de Lena, c’est l’incarnation même du syndrôme du survivant et plus encore : c’est l’expression d’une culpabilité profonde, l’idée qu’il est impossible, interdit même, de ressentir la moindre trace de bonheur après un drame, après une tragédie. C’est l’idée que la moindre décision, le moindre choix que nous prenons peut avoir des conséquences considérables, qui peuvent tout changer.

Ce roman a été une véritable révélation, une prise de conscience face à des faits réels, qui nous touchent absolument tous de la même façon car nous aurions tous pu être concernés un jour où l’autre. Je ne veux pas vous spoiler, évidemment, vous devrez découvrir de quoi il s’agit en parcourant ces pages !

Si demain n’existe pas est une aussi une magnifique histoire d’amour, d’amitié et de famille, de deuil, emprunt d’une psychologie complexe qui remet tout en question. Cette histoire m’a donné envie d’appeler mes proches et leur dire que je les aime, juste histoire d’être sûre (surtout au vu de la situation mondiale actuelle). C’était une belle leçon d’humilité de laquelle j’en tire les mots suivants : le bonheur n’est pas une destination, il se construit sur le chemin de nos vies, petit à petit, et avec ceux qui nous aiment.

Avez-vous lu ce roman ? Qu’en avez-vous pensé ? Dites-moi tout dans les commentaires !

Bonne lecture, et gardez la banane !

Publié par bananasbooks95

Fan de lecture et de musique, je me livre corps et âme à la création de mon blog de critique littéraire sur mes lectures préférées !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :