Être beau, c'est être différent, le message d'Emma Green dans "P.S.: Oublie-moi !"

Bon. D’accord. Je pense que je comprends, à présent. Cet engouement que j’ai pu voir sur les réseaux sociaux pour ce duo d’auteures. Je pense que je fais officiellement partie du fan club à présent. Et c’est bien ce roman qui m’a convaincue. Je suis une #Greenie à présent ! Et je remercie l’étonnante etPoursuivre la lecture de « Être beau, c'est être différent, le message d'Emma Green dans "P.S.: Oublie-moi !" »

Escale à Asgard, avec "Le Marchand de Sable", tome 1, par Gaïa Alexia

Et je ne regrette absolument pas de m’être laissée faire ! De quoi ça parle ? Jetons un œil au résumé : J’adore Gaïa Alexia. Je suis littéralement tombée amoureuse de sa plume avec Adopted Love, et de son humour durant la #FNR2019. Pendant le festival, j’avais déjà entendu parler de son nouveau roman, LePoursuivre la lecture de « Escale à Asgard, avec "Le Marchand de Sable", tome 1, par Gaïa Alexia »

Petits meurtres en famille, avec "Ma Pire Ennemie" de Tara Jones

C’est avec une certaine appréhension que je me suis plongée dans cette histoire, que j’ai découvert grâce au #FNR2019. J’ai assisté à une conférence, notamment avec Tara Jones comme intervenante, qui nous parlait des différents thèmes parfois inhabituels que l’on peut retrouver dans la New Romance. Avec Ma Pire Ennemie, elle nous livre le portraitPoursuivre la lecture de « Petits meurtres en famille, avec "Ma Pire Ennemie" de Tara Jones »

Le fantasme du prof sexy décortiqué par Emma Green, dans "Just 17"

Je n’ai pas pu résister à l’envie de me lancer dans le numérique en voyant sortir ce petit bijou. Néanmoins, ce format ne m’a pas vraiment séduite : peut-être est-ce dû au fait que ma Surface n’est pas vraiment faite pour se transformer en liseuse, ou peut-être est-ce également dû à la sensibilité de mesPoursuivre la lecture de « Le fantasme du prof sexy décortiqué par Emma Green, dans "Just 17" »

Une histoire d'amour à l'envers avec "Roomies", par Christina Lauren

Je dois avoir un truc pour les romans écrits à quatre mains en ce moment ! Après l’histoire d’Ash et Sky, je me suis plongée dans celle d’Holland et Calvin, qui n’en est pas moins atypique. Ce roman a été écrit par Christina Lauren. Derrière ce pseudo se cache deux femmes merveilleuses qui nous ontPoursuivre la lecture de « Une histoire d'amour à l'envers avec "Roomies", par Christina Lauren »

Réalisme bouleversant, dans "Ashes Falling for the Sky" 1 et 2

J’ai commencé le tome 1 de cette dilogie écrite à quatre mains il y a presque un an, et j’ai dû attendre longtemps avant de pouvoir enfin me procurer le tome 2. Mais je n’ai jamais oublié l’histoire d’Ash et Sky, qui m’a tellement bouleversée dans le premier tome, à tel point que j’en aiPoursuivre la lecture de « Réalisme bouleversant, dans "Ashes Falling for the Sky" 1 et 2 »

Les âmes sœurs d'Elle Séveno, dans "Les Liés"

Quelle énorme pause les amis ! Entre mes examens et mes ennuis de santé à répétition, j’ai eu un peu de mal à joindre les deux bouts. Malgré tout, me voici enfin de retour avec cette chronique tant attendue ! Je tiens à m’excuser auprès de l’auteure, car je me souviens que quelques secondes aprèsPoursuivre la lecture de « Les âmes sœurs d'Elle Séveno, dans "Les Liés" »

Troublantes émotions avec "Le Voleur de Baisers", par L.J. Shen

Ce roman-là, je ne m’y attendais tellement pas. L.J. Shen a déjà prouvé à maintes reprises qu’on pouvait lui faire confiance pour nous servir un vrai méchant garçon sur un plateau d’argent, et encore une fois, elle ne nous déçoit en aucun cas avec Wolfe Keaton, sénateur avide de vengeance et plus sexy encore quePoursuivre la lecture de « Troublantes émotions avec "Le Voleur de Baisers", par L.J. Shen »

Choc des réalités, avec "Love & Rehab" de Jay Crownover

Qui ne peut pas aimer un bon bad boy de temps en temps ? En tout cas, je ne me lasse pas de lire les histoires de garçons rebelles aux intentions douteuses, qui se révèlent avoir un grand cœur et une sensibilité certaine à la fin. Cable James McCaffrey, le héros du roman Love &Poursuivre la lecture de « Choc des réalités, avec "Love & Rehab" de Jay Crownover »

Une jolie histoire de Noël avec "Unexpected Christmas", par Pheonix B. Asher

J’aime bien les films de Noël. C’est assez réconfortant, en général, même si toutes les histoires se ressemblent : prévisibles, elles finissent bien et bizarrement, il y a toujours un chien… Unexpected Christmas ne s’éloigne pas trop de cette ligne éditoriale, à l’exception du chien, peut-être. Mais bizarrement, découvrir une histoire de Noël dans unPoursuivre la lecture de « Une jolie histoire de Noël avec "Unexpected Christmas", par Pheonix B. Asher »